Extension du Contrat de baie au golfe de Fos

ouestprovence.fr | 03.05.18 | 10:05
Les 23 et 24 avril se sont tenus à la Maison de la mer les premiers ateliers de concertation en vue de l’intégration début 2019 du golfe de Fos dans le Contrat de Baie métropolitain.

Le Contrat de Baie a pour objectif la mise en œuvre d’un programme d’actions pour la réhabilitation et la valorisation des milieux aquatiques, la préservation des eaux littorales, sur l’ensemble du bassin versant. Il  est un outil opérationnel de gestion globale, concertée et durable qui permet notamment d’atteindre les objectifs du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE).

 

Débuté en 2015 sur un périmètre s’étendant de la baie de La Ciotat à Martigues, il sera étendu à partir de la fin de l’année au golfe de Fos et couvrira ainsi tout le littoral métropolitain.

 

Cette extension est particulièrement pertinente pour plusieurs raisons. Situé au cœur d’une zone industrialo-portuaire d’importance économique internationale, siège d’intenses activités industrielles, le golfe de Fos est également un territoire marqué par une grande richesse des milieux naturels, qui accueille de nombreuses activités de pêche, aquaculture, plaisance et activités nautiques. La préservation des milieux et la nécessité d’agir en faveur de la qualité des eaux y revêtent en conséquence une importance particulière.

La première grande étape de l’extension a donc consisté ces dernier mois à réaliser un état des lieux exhaustif porté par le bureau d’étude EGIS. S’ouvre désormais la phase de concertation avec deux grandes séries d’ateliers. La première a concerné cette semaine la définition des enjeux d’un tel outil sur le golfe de Fos. Ainsi, une cinquantaine d’acteurs et partenaires du territoire, collectivités, associations, industriels, agriculteurs, pêcheurs, se sont mobilisés pour travailler autour de trois thématiques : concilier l’activité industrielle et la préservation de l’environnement, préserver et restaurer la biodiversité, sensibiliser et éduquer.

Au mois de juin, les ateliers auront pour objectif de construire le programme d’actions qui sera intégré au Contrat de Baie pour les 3 années à venir.